Article REM de l'Est

5 choses à savoir sur le REM de l’Est

REM de l’Est Montréal,
partager

Après les rencontres citoyennes tenues les 20 et 27 novembre dernier, cinq grands thèmes sur le REM de l’Est émanaient directement des questions et échanges avec les citoyens. Voici cinq choses à retenir sur le projet.

false
false
false

1 – Le tracé et ses portions aériennes et souterraines 

Le tracé du REM de l’Est comporte 23 stations répartie sur 32 km.

  • Environ 24 km du tracé est aérien. 15 stations sont intégrées à cette structure aérienne.
  • Près de 8 km du tracé est souterrain. 8 stations sont donc souterraines.
false
false
false

Pourquoi avoir choisi une infrastructure aérienne au centre-ville et comment nous assurer d'une intégration qui contribue à la vie de quartier tout le long du tracé?  Lisez notre dernier article à ce sujet. En savoir plus sur le sujet sur les pages Intégration et Comité d’experts indépendants multidisciplinaires sur l’architecture et l’intégration urbaine

2 – Le futur service offert 

Le REM de l’Est offrira un service fiable et fréquent. Ce qui distingue le service du REM de l’Est est : 

  1. La fréquence et les horaires de service. Les trains passeront chaque 2 minutes en pointe sur le tronçon central et chaque 4 minutes en pointe sur les branches Pointe-aux-Trembles et Cégep Marie-Victorin. L’horaire sera synchronisé avec celui du métro de Montréal.
  2. L’automatisation. Le REM de l’Est est métro léger 100% automatisé. Vous ne trouverez pas d’opérateur à bord; les voitures seront pilotées par un centre de contrôle.
  3. La fiabilité et la sécurité. L’automatisation du système permet des taux de fiabilité très élevé, soit de plus de 99 % pour ce type de technologie en moyenne. Ce type de système est aussi hautement sécuritaire, grâce à la vidéosurveillance, un système de détection d’intrusion sur les voies, les portes palières en station et plusieurs autres composantes technologiques modernes.
false
false
false

 

Avec le
REM de l'Est

% de temps gagné
contre la voiture

En voiture

En transport
collectif actuel

centre-ville ↔
Pointe-aux-Trembles

25 min

35 à 70 %

40 à 80 min
en moyenne

45 à 60 min
en moyenne

centre-ville ↔
Cégep Marie-Victorin

30 min

25 à 60 %

40 à 75 min
en moyenne

55 à 70 min
en moyenne

centre-ville ↔
Parc Maisonneuve

10 min

30 à 70 %

15 à 35 min
en moyenne

35 à 55 min
en moyenne

 

En termes de tarification, le REM de l’Est sera intégré à la grille tarifaire en développement du côté de l’Autorité régionale de transport métropolitain (ARTM). Un titre de transport intégré est visé (de type Opus), c’est-à-dire qu’il pourrait fonctionner dans tous les réseaux de transports collectifs.

3 – Les connexions avec les autres services de transport collectif

Le REM de l’Est double la superficie du métro dans l’est et il sera connecté aux réseaux de transport collectif du Grand Montréal, dont :

  • Ligne verte du métro (stations Honoré-Beaugrand et L’Assomption) 
  • Ligne orange du métro (station Bonaventure, via la Gare Centrale) 
  • Future ligne bleue prolongée du métro (future station Lacordaire) – en construction
  • REM (station Gare centrale) – en construction
  • Ligne de train exo5 Mascouche (gare Pointe-aux-Trembles) 
  • SRB Pie-IX (future station Pie-IX/Notre-Dame) – en construction
  • Réseaux d’autobus de la STM, STL, du RTL et d’exo. Le réseau d’autobus local sera complètement réorganisé avec l’arrivée du REM de l’Est afin de mieux desservir les quartiers. Les autobus seront redéployés pour se rabattre aux stations du futur réseau. 

En étant parallèle à la ligne verte du métro, le REM de l’Est permettra de la décharger puisqu’elle arrive à saturation. Dans l’est, le métro, le SRB Pie-IX et le REM de l’Est sont des services complémentaires qui viennent bonifier l’offre de service et augmenter la capacité globale. Plus d’offres = plus de futurs usagers du transport collectif!

4 – Quiétude et sécurité

Le REM de l’Est circulera sur des voies qui lui sont 100% dédiées, c’est-à-dire qu’il ne croisera pas la circulation routière, piétonne et cycliste, ce qui assure une grande sécurité dans les quartiers. La sécurité sera aussi assurée par des infrastructures et des systèmes empêchant toute forme d’intrusion sur les voies. 
En termes de bruit, le REM de l’Est est un train léger de seulement deux voitures, avec une motorisation 100 % électrique. Chaque passage produit beaucoup moins de décibels qu’un train de banlieue ou un train de marchandise, par exemple. Nos experts modéliseront avec précision le bruit projeté du REM de l’Est, en mesurant plusieurs éléments comme la fréquence de passage, la vitesse, les bruits ambiants déjà existants, etc. Les études de bruits seront déposées dans le cadre du BAPE.

5 – Mise en service et début des travaux : échéancier du projet 

Le début de la construction du REM de l’Est est prévu à la mi-2023. La mise en service est prévue à la mi-2029. En termes de prochaines étapes, il sera possible pour les citoyens de participer aux échanges sur la vision architecturale et d’intégration urbaine au début 2022, ainsi qu’aux audiences publiques du BAPE l’an prochain également. 
 

false
false
false

Télécharger le feuillet informatif complet

 

Continuez de nous suivre sur Facebook, Instagram et Twitter afin de rester informés sur le projet! 

Voyez nos rencontres citoyennes de novembre en images

false
false
false
Images des rencontres citoyennes lors de la tournée terrain dans l'est de Montréal
Images des rencontres citoyennes lors de la tournée terrain dans l'est de Montréal
Images des rencontres citoyennes lors de la tournée terrain dans l'est de Montréal
Images des rencontres citoyennes lors de la tournée terrain dans l'est de Montréal
Rencontre entre les citoyens et les membres de l'équipe du projet REM de l'Est
Rencontre entre les citoyens et les membres de l'équipe du projet REM de l'Est
partager