Éric Milette

Éric Milette

Consultant en conservation et intégration architecturale, Contexture

Éric Milette est un professeur possédant plus de 25 ans d'expérience en architecture et en questions patrimoniales.

 

Il obtient son baccalauréat en architecture en 1996 et débute par la suite une maîtrise en conservation de l'environnement bâti devenant en cours de route l'assistant des professeurs Stovel et Marsan.

 

Soucieux de parfaire ses connaissances en conservation et d'obtenir une expérience pertinente dans le domaine de la conservation architecturale, il travaille dans les meilleurs bureaux de Montréal spécialisés dans le domaine. Pendant cette période, il assiste à de nombreux ateliers de perfectionnement aux USA et en Europe, obtient des mandats d'enseignement et travaille aussi pour Héritage Montréal à la sensibilisation du patrimoine bâti. À titre personnel, il débute aussi la réalisation d'études de la valeur patrimoniale de bâtiments et sites. Ce dont il est considéré comme un intègre expert aujourd'hui.

 

Après plus de 7 ans, et ayant tous les outils en main, il oriente sa carrière vers des firmes d'architecture n'ayant pas la spécialisation en conversation pour agir en tant qu'expert à l'interne. C'est ainsi qu'il travaillera sur le projet de la CDPQ, celui de la Cité du Commerce Électronique et obtiendra le poste de concepteur/chargé de projets pour le projet du réaménagement de la Cour d'Appel du Québec de la SQI. Le projet, qui duera plus de 4 ans, lui vaudra plusieurs prix, dont le prix Orange décerné par Sauvons Montréal. Le projet fera même l'objet d'une publication commanditée par le MCCQ et l'édifice sera classé suite à la restauration et aux aménagements respectueux et sensibles conçus par Eric Millette.

 

Reconnu alors par ses pairs comme un expert, il démarre officiellement sa firme de consultation CONTEXTURE en 2006 pour offrir des services en conservation/restauration et en réaménagement/intégration aux institutions, promoteurs et autres architectes.

 

Il participe par la suite à plusieurs projets d'envergure et/ou ayant des problématiques complexes liées au patrimoine et obtient aussi quelques mandats de recherche de la Commission des Biens Culturels et du Conseil du Patrimoine Religieux du Québec.

 

Il restaure la couverture du Vieux Séminaire, pour y réintroduire l'ardoise et lui redonner son allure de 1684, il effectue la caractérisation et participe à l'intégration des édifices patrimoniaux dans le complexe du CHUM et il réalise l'inventaire des édifices patrimoniaux de l'ancien Hôpital Douglas.

 

Devenu une référence pour le traitement des interfaces entre le vieux et le nouveau, il tente d'arrimer les besoins et les obligations des promoteurs avec les politiques de protection, de conservation et de mise en valeur du patrimoine.

 

Il travaille ainsi à la restauration des édifices, à mettre en valeur, au design des interventions contemporaines devant s'y harmoniser. Il a ainsi été impliqué, entre autres, dans le projet de l'ancien Children Hospital, du Mount Stephen Club et du lieu de création et de diffusion des 7 doigts de la main. Depuis quelques années, il applique aussi la même approche de compréhension accrue et holistique des sites et lieux comme source de dialogue contemporain adapté et sensible, en participant à des concours d'art public. Ainsi, il organisera « Organicus » et de « Leurs Effigies » en collaboration avec des artistes.